2019 Promouvoir la santé des réfugiés en cette ère de migration forcée

Les conférences et les présentations du forum proposées en anglais sont accessibles dans la page anglaise.

2018 Pour en finir avec la confusion : stratégie nationale pour la prise en charge de la douleur chronique au Canada

Coprésidé par les membres de l’ACSS Yves De Koninck, Ph. D, et Patrick McGrath, Ph. D., notre forum de 2018 s’est révélé à la hauteur des attentes. Ayant pour thème Pour en finir avec la confusion : stratégie nationale pour la prise en charge de la douleur chronique au Canada, le forum a permis de réunir un groupe exemplaire d’éminents conférenciers et de susciter une riche discussion. 2018 Programme

Les conférences principales prononcées par Maria Hudspith, directrice générale de Pain BC, un membre du Canadian Pain Care Forum [Forum canadien sur les soins associés à la douleur], et par Linda L. Porter, Ph. D, directrice de l’Office of Pain Policy [Bureau des politiques associées à la douleur] aux National Institutes of Health, ont présenté diverses perspectives nationales et internationales ayant ouvert la voie aux conversations importantes qui ont suivi. Les présidents des panels et les conférenciers formaient un groupe soigneusement sélectionné de meneurs d’opinions nationaux possédant une expertise précise et issus de tous les secteurs des sciences de la santé. Collectivement, ils ont réussi à énoncer efficacement l’ampleur du problème, et les questions posées ont mené à une riche discussion, en plus de générer des idées complémentaires aux travaux menés aux États-Unis.

La cérémonie d’intronisation officielle des nouveaux membres de l’Académie compte parmi les moments importants de notre événement annuel. Cette année, nous avons accueilli 44 nouveaux membres. Parmi ces derniers, 35 se sont joints à nous à Vancouver pour participer à la cérémonie. La soirée, tout à fait exceptionnelle, a permis de rassembler des amis de longue et de moins longue date. Par ailleurs, il va sans dire qu’entendre parler des réalisations extraordinaires de ces personnes remarquables était une belle leçon d’humilité! Nouveaux membres en 2018. Félicitations et bienvenue aux membres intronisés en 2018!

Le jeudi soir a été l’occasion d’honorer Dorothy Pringle, Ph. D., qui a été intronisée au sein du groupe sélect de membres éminents – la plus haute distinction octroyée par l’Académie. Dorothy a relaté d’intéressants souvenirs personnels, souvent amusants, à propos de la création des programmes de doctorat en sciences infirmières et des programmes d’infirmière praticienne au Canada.

Notre cycle de conférences du vendredi matin a permis d’honorer deux membres exemplaires, à savoir B. Brett Finlay, Ph. D., et la Dre Catharine I Whiteside, qui ont prononcé des discours inspirants. B. Brett Finlay, O.C., O.B.C., MSRC, MACSS, lauréat de l’édition 2018 de la Conférence scientifique de l’ACSS, a prononcé un discours stimulant et inspirant intitulé Laissez-les manger du sable : élever ses enfants avec leurs microbes, et la Dre Catharine Whiteside, C.M., M.D., Ph. D., FRCP(C), MACSS, a parlé de Créer de la valeur en soins de santé – produire un impact centré sur les patients en tant que lauréate de la Conférence Paul Armstrong de cette année.

Nous avons été honorés d’être encore une fois les hôtes de la présentation conjointe de la Conférence Cy Frank de l’ACSS et de la Conférence en hommage à Cy Frank de l’Université de Calgary afin de commémorer notre estimé collègue, qui a grandement contribué à l’Académie et aux sciences de la santé au Canada. Pour sa part, la professeure Sally Davies, Dame Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique, MSR, FMedSci, lauréate des deux prix, a parlé de la Compression de la morbidité : le rôle des mégadonnées. Y a-t-il des leçons à tirer pour le Canada? Ne pas distribuer.

Les conférences et les présentations du forum proposées en anglais sont accessibles dans la page anglaise.

2017 STRATÉGIES POUR CONTENIR LE TSUNAMI DE RÉSISTANCE AUX ANTIMICROBIENS: LE CANADA FAIT-IL SA PART?
Coprésidé par les Drs John Conly et John Prescott, membres de l’ACSS, notre forum 2017 n’a pas déçu. Intitulé Stratégies pour contenir le tsunami de résistance aux antimicrobiens : le Canada fait-il sa part?, le forum a permis de réunir un groupe exemplaire d’éminents conférenciers et de susciter un riche débat.

La ministre des Sciences a demandé au Conseil des académies canadiennes (CAC), au nom de l’Agence de la santé publique du Canada, avec le soutien de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et des Instituts de recherche en santé du Canada, d’examiner l’état actuel des connaissances relatives aux incidences socioéconomiques de la résistance aux antimicrobiens (RAM) sur les Canadiens et sur leur système de soins de santé. L’ACSS est un proche collaborateur de cette évaluation, et la discussion du Forum a été façonnée de manière à considérer explicitement le projet d’évaluation de RAM en vue d’orienter les délibérations des panels.

Les conférences principales prononcées par le Dr Marc Sprenger, directeur du Secrétariat de la résistance aux antimicrobiens de l’Organisation mondiale de la Santé et par Siddika Mithani, présidente de l’Agence de la santé publique du Canada, ont apporté une perspective internationale et nationale et ont ouvert la voie aux conversations importantes qui ont suivi. Les présidents des panels et les conférenciers formaient un groupe soigneusement sélectionné de meneurs d’opinions nationaux possédant une expertise précise dans la résistance aux antimicrobiens et issus de tous les secteurs des sciences de la santé. Collectivement, ils ont réussi à énoncer efficacement l’ampleur du problème de même que les avantages et les inconvénients des solutions proposées à l’échelle internationale.

La cérémonie d’intronisation officielle des nouveaux membres de l’Académie compte parmi les moments importants de notre événement annuel. Cette année, nous avons accueilli 52 nouveaux membres. Parmi ces derniers, 42 se sont joints à nous à Ottawa pour participer à la cérémonie. La soirée, tout à fait exceptionnelle, a permis de rassembler des amis de longue et de moins longue date. Par ailleurs, il va sans dire qu’entendre parler des réalisations extraordinaires de ces personnes remarquables était une belle leçon d’humilité! Nouveaux membres de 2017

Le jeudi soir a été l’occasion d’honorer deux membres exceptionnels. Le Dr Henry G. Friesen a été intronisé au sein de notre groupe sélect de membres éminents – la plus haute distinction octroyée par l’Académie – et nous a fait part de réflexions fascinantes et de ses souvenirs de l’évolution du financement de la recherche au Canada. Le Dr John A. Cairns a également été honoré pour ses contributions à l’Académie. Alors qu’il termine six années de leadership incroyable en tant que président désigné, président et ancien président de l’Académie, nous avons également souligné ses contributions antérieures à l’Académie à titre de président du Comité de nomination et du Comité permanent des évaluations. Aucun autre membre n’aurait pu servir de manière aussi assidue et efficace que John l’a fait dans le cadre de ses nombreux rôles au fil des ans. La documentation détaillée et réfléchie qu’il a fournie pour chaque rôle joué est extrêmement précieuse pour l’Académie en général, mais est inestimable pour ceux qui sont nommés à ces postes. John a contribué considérablement au développement et à la force de l’Académie canadienne des sciences de la santé et nous lui en sommes profondément reconnaissants.

Le cycle de conférences du vendredi matin a permis d’honorer trois membres exemplaires qui ont prononcé des discours inspirants basés sur les plus récentes données scientifiques. Le Dr Martin T Schechter  OBC, MD, PhD, FRSC, FCAHS, lauréat de l’édition 2017 de la Conférence scientifique de l’ACSS, a prononcé un discours stimulant et inspirant intitulé Essais sur l’héroïne : repenser le traitement de la dépendance aux opioïdes. Nous avons été honorés d’être encore une fois les hôtes de la présentation conjointe de la Conférence Cy Frank de l’ACSS et de la Conférence en hommage à Cy Frank de l’Université de Calgary afin de commémorer notre estimé collègue, qui a grandement contribué à l’Académie et aux sciences de la santé au Canada. Le Dr Thomas William Noseworthy CM, MD, FRCPC, FACP, lauréat des deux prix, a parlé de L’innovation en soins de santé : de la vision aux politiques et à la pratique. Finalement, la Dre Jean Gray  CM, MD, FCAHS a présenté la Conférence Paul Armstrong et a parlé de La promesse et des périls de la thérapeutique contemporaine.

Le Dr Paul Allison a été nommé président désigné lors de l’assemblée générale annuelle. Le choix d’un président désigné est d’une importance capitale pour notre Académie. Cette personne prend un engagement de six ans envers l’Académie, dont deux ans en tant que président désigné, deux ans comme président et deux ans comme ancien président. Ces postes sont tous très actifs. En plus de faire partie du conseil des gouverneurs et du conseil de direction de l’ACCS, le président désigné ou la présidente désignée se voit confier différentes tâches, et la personne qui assume la présidence s’acquitte de responsabilités considérables à titre de dirigeant global de notre Académie.

Finalement, la présidence a été transférée de la Dre Carol Herbert à la Dre Linda Rabeneck. Linda a été élue présidente désignée en 2015 et est maintenant la 7e personne à occuper la présidence de l’Académie.  En travaillant en étroite collaboration avec Eleanor Fast, directrice générale de l’ACSS, Linda mettra tout en œuvre pour établir des relations fructueuses avec le gouvernement et atteindre une stabilité financière au cours des deux prochaines années. Pour sa part, Carol a effectué avec un franc succès ses mandats de présidente désignée et de présidente, et nous sommes impatients de la voir déployer sa légendaire énergie dans le cadre de son rôle d’ancienne présidente.

Les conférences et les présentations du forum proposées en anglais sont accessibles dans la page anglaise.

2016 Solutions aux inégalités en matière de santé autochtone : qu’est-ce qui fonctionne et pourquoi?

Coprésidés par les membres de l’ACSS Jeffrey Reading et John O’Neil, le forum de 2016 s’est révélé à la hauteur des attentes. Intitulé « Solutions aux inégalités en matière de santé autochtone : qu’est-ce qui fonctionne et pourquoi? », il a permis de réunir un groupe exemplaire d’éminents conférenciers experts dans leur domaine. programme-forum-2016-acss

Une salutation traditionnelle, adressée par Mme Amelia Tekwatonti McGregor, représentante du clan de l’ours du territoire mohawk de Kahnawake, a inauguré l’événement. Puis, la professeure Linda Tuhiwai Smith, une spécialiste des Maoris et des services de la santé de l’Université de Waikato, et le professeur de l’Université Simon Fraser et directeur scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC, Malcolm King, ont présenté diverses perspectives nationales et internationales sur la santé et les conditions sociales des Autochtones. Chacun des conférenciers a ensuite traité des difficultés qui, à son avis, nous attendent quant à l’amélioration de la santé et du bien-être des populations autochtones au Canada.

Les présidents des panels et les conférenciers ont abordé une vaste gamme d’innovations, notamment les enjeux biologiques et épigénétiques, l’autogouvernance, et les politiques et la gouvernance en matière de services de santé. Cette diversité a permis de présenter des chercheurs novateurs et des leaders d’opinion qui entretiennent des relations positives avec leurs partenaires communautaires.

Les discussions constructives qui ont eu lieu entre les participants autochtones et leurs collègues non autochtones contribueront au processus d’élaboration d’une question d’évaluation importante et significative. Il sera d’ailleurs essentiel que toute question d’évaluation à ce sujet soit établie avec des partenaires autochtones. Le mot de la fin, prononcé par Margo Greenwood, a résumé les messages clés des différentes présentations, en plus de rappeler à l’auditoire les faits saillants de la journée.

La cérémonie d’intronisation officielle des nouveaux membres de l’Académie compte parmi les moments importants de notre événement annuel. Cette année, nous avons accueilli 36 nouveaux membres. Parmi ces derniers, 32 se sont joints à nous à Montréal pour participer à la cérémonie. La soirée, tout à fait exceptionnelle, a permis de rassembler des amis de longue et de moins longue date. Par ailleurs, il va sans dire qu’entendre parler des réalisations extraordinaires de ces personnes remarquables était une belle leçon d’humilité! 2016-nouveaux-membres

Le Dr Jean Rochon s’est également vu remettre le titre de membre éminent, le plus grand honneur décerné par l’Académie. M. Rochon a partagé avec l’auditoire des réflexions fascinantes et la sagesse acquise au cours d’une vie qu’il a vécue à la croisée entre les sciences et la politique.

Bien entendu, l’événement ne s’est pas conclu ainsi; le vendredi matin, nous avons eu droit à trois exposés pertinents sur des sujets importants présentés par les personnes sélectionnées cette année pour prononcer les conférences de l’ACSS.

Jocelyn Downie, gagnante de l’édition 2016 de la Conférence scientifique de l’ACSS, a prononcé un discours stimulant et inspirant sur la mort assistée au Canada.

Eldon R. Smith, gagnant de la Conférence Paul Armstrong 2016, a quant à lui partagé ses réflexions sur l’Académie et le système de soins de santé.

Nous avons été particulièrement honorés cette année d’être les hôtes de la présentation inaugurale de la Conférence Cy Frank de l’ACSS et de la Conférence en hommage à Cy Frank de l’Université de Calgary afin de commémorer notre estimé collègue, qui a grandement contribué à l’Académie et aux sciences de la santé au Canada. Alan Bernstein, le gagnant des deux prix, s’est penché sur la promesse des sciences de la santé au 21e siècle.

Les conférences et les présentations du forum proposées en anglais sont accessibles dans la page anglaise.

2015 Le défi de la démence : faire face à la vague croissante de ce trouble d’ici 2025

Jeudi et vendredi, 17 et 18 septembre 2015, Fairmont Château Laurier, Ottawa. Il est désormais possible de s’inscrire à l’événement, et des tarifs spéciaux de groupe sont offerts pour l’hébergement. Le titre du forum de cette année est La vague croissante de la démence au Canada : affronter ce défi critique d’ici 2025  Program

L’assemblée générale annuelle est l’événement phare de l’année pour l’ACSS. Il s’agit d’une occasion de renouer avec des membres de partout au pays, d’accueillir de nouveaux membres dans l’Académie, de participer au forum annuel et d’entendre des présentations de membres honorés de diverses manières pour leurs travaux scientifiques exceptionnels et leurs importantes contributions.

L’événement de cette année s’est déroulé à Ottawa les 17 et 18 septembre 2015 et mettait en vedette un forum dynamique intitulé La vague croissante de la démence au Canada : affronter ce défi critique d’ici 2025. Le Canada vit une transition démographique sans précédent menant à une forte population de plus de 65 ans, transition annonçant l’arrivée d’une vague croissante de démence qui transformera notre paysage sur le plan social, économique, médical et politique. La prestation de soins, notre environnement et la pérennité de notre système de soins de santé actuel seront mis à l’épreuve.

Nous félicitons Carole Estabrooks et Howard Feldman, les coprésidents du forum, pour la superbe planification et mise en œuvre du programme. Les présentations étaient intéressantes et informatives, et ont généré de nombreuses questions de la part des membres présents. De plus, des échanges animés se sont déroulés tout au long de la journée.

Les professeurs Sube Banerjee, de la Brighton and Sussex Medical School au Royaume-Uni, et Miia Kivipelto, du Karolinska University Hospital en Suède, ont fait part de leurs perspectives internationales lors de leur discours principal et ont discuté des plus récentes données probantes sur l’impact de la démence et les stratégies prévention. Ils ont également accordé une entrevue conjointe après l’événement à Jocelyne Feine, membre de l’ACSS, qui sera publiée dans la page d’accueil du site Web très prochainement. Nous avons aussi entendu de nombreux experts canadiens du monde universitaire (y compris des membres de l’ACSS), qui ont présenté ce qu’ils ont fait et ce qui, selon eux, devrait être fait pour accélérer l’élaboration de la stratégie sur la démence au Canada. Un compte-rendu sera publié sous peu et permettra d’orienter l’élaboration d’une question d’évaluation.

Présentations des conférenciers
Le défi de la démence: Yves Joanette
Présentations :
Une perspective mondiale et actuelle sur l’épidémiologie et la nature des démences, leurs répercussions à l’échelle mondiale, les défis urgents et ce que cela signifierait si la démence devenait une priorité de santé publique majeure: Sube Banerjee
The real potential to prevent Alzheimer’s Disease: Miia Kivipelto
Groupe 1: État de la science en biologie et en épidémiologie
La position du Canada dans l’effort scientifique mondial en matière de prévention, de ralentissement et de traitement de la démence: Howard Chertkow
Quels sont les défis scientifiques critiques liés aux efforts visant à prévenir, ralentir et traiter la démence?: Howard Feldman
Groupe 2a: Les stades plus légers de la démence : la communauté et les systèmes de soins
Les soins à domicile et dans la communauté : la croisée des soins formels et informels: Anne Martin-Matthews
Les soins aux personnes atteintes de démence dans les régions rurales et éloignées: Andrew Kirk
Les systèmes de soins intégrés: Howard Bergman
Groupe 2b: Les stades plus avancés de la démence: des ressources et des besoins changeants
Les soins de fin de vie : contextes de soins de courte durée et continus: Kelli Stajduhar
La qualité des soins et la qualité de vie en établissement: Carole Estabrooks
La main-d’œuvre formelle : les défis : Tamara Daly
La main-d’œuvre informelle : les coûts rattachés aux soins prodigués sans rémunération : Janet Fast
Groupe 3: Relever le défi – le potentiel des solutions
Des communautés adaptées à la démence (programmes en place) : Verena Menec
La technologie et le vieillissement : Alex Mihailidis
L’innovation à l’international – repenser les soins de longue durée en établissements : réflexion sur les pratiques prometteuses : Pat Armstrong
Les milieux bâtis (communauté et établissements) : Janice Keefe

Nous célébrons cette année le 10e anniversaire de la fondation de l’ACSS! L’occasion a été bien soulignée avec des présentations spéciales de Paul Armstrong, Graham Bell et Victor Dzau au titre plutôt provocateur : Les sociétés savantes – véritable valeur ajoutée ou passe-temps pour les universitaires vieillissants? Ces présentations seront publiées dans le site Web prochainement. Par ailleurs, les 10 années d’histoire de l’Académie ont été minutieusement retracées, une tâche admirablement entreprise par John Cairns et Paul Armstrong. Le lancement de la publication qui en résulte, intitulée Du concept aux retombées – dix ans de progrès, a eu lieu lors de l’événement.

David Naylor, de l’Université de Toronto, a eu l’honneur de présenter la Conférence Paul Armstrong en reconnaissance de son leadership et de son engagement envers l’avancement universitaire des sciences de la santé par l’intermédiaire de services et d’innovations de pointe aux niveaux local, national et international, de même que de réalisations tout à fait extraordinaires. La présentation de M. Naylor, intitulée Comment le système de soins de santé du Canada peut-il regagner le terrain perdu?, promouvait les principaux éléments du récent rapport du Groupe consultatif sur l’innovation des soins de santé intitulé Libre cours à l’innovation: soins de santé excellents pour le Canada.

En tout, 35 nouveaux membres ont été intronisés à l’Académie en 2015. Les compétences distinctives de ces éminentes personnes ont mené à des réalisations véritablement remarquables représentant l’éventail complet des disciplines universitaires des sciences de la santé. La cérémonie d’intronisation, animée cette année par Linda Rabeneck et Louise Potvin, soulignait leurs contributions personnelles admirables.
Félicitations et bienvenue aux membres intronisés en 2015

2014       Commercialiser la recherche en santé au bénéfice de la santé, de la société et de l’économie : vers une approche fondée sur des données probantes
2013       Usage de substances et accoutumance
2012       Soins de fin de vie au Canada : les 100 derniers jours
2011       Des soins plus intelligents pour un Canada en meilleure santé : se tourner vers l’innovation des systèmes
2010       Soins de santé personnalisés : épigénétique, éthique, éducation et économie
2009       Le rôle stratégique du Canada en santé mondiale
2008       L’amélioration de l’accès aux soins de santé bucco-dentaire au Canada
2007       Le rendement des investissements consentis en recherche en santé
2006       Comment l’ACSS peut-elle remplir sa mission?
2005       Le programme d’évaluation de l’ACSS